Underground Fans
Would you like to react to this message? Create an account in a few clicks or log in to continue.

Underground Fans

From Glory Days to Nowadays
 
HomeLatest imagesRegisterLog in
Search
 
 

Display results as :
 
Rechercher Advanced Search
Latest topics
» Saison 22/23 - Février
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeYesterday at 8:51 pm by UFW Maltchickers

» Saison 22/23 - Janvier
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeYesterday at 8:31 pm by UFW Maltchickers

» Season 22/23 - January
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeYesterday at 8:26 pm by UFW Maltchickers

» Season 22/23 - October
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeWed Feb 01, 2023 8:13 pm by UFW Maltchickers

» Season 22/23 - December
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeTue Jan 31, 2023 6:56 pm by UFW Maltchickers

» Saison 22-23 - Décembre
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeTue Jan 31, 2023 6:52 pm by UFW Maltchickers

» Season 22/23 - November
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeMon Jan 09, 2023 11:16 am by UFW Maltchickers

» Saison 22/23 - Novembre
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeMon Jan 09, 2023 11:03 am by UFW Maltchickers

» Season 21/22 - April
Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Jan 08, 2023 4:12 pm by UFW Maltchickers

Statistics
We have 12534 registered users
The newest registered user is Loupskin1985

Our users have posted a total of 58575 messages in 1289 subjects
Who is online?
In total there are 14 users online :: 4 Registered, 0 Hidden and 10 Guests :: 2 Bots

6LYON9, mire, moi60, nek33

Most users ever online was 306 on Mon Mar 01, 2010 7:55 pm

 

 Saison 06/07 - Décembre

Go down 
3 posters
Go to page : 1, 2, 3, 4, 5  Next
AuthorMessage
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:05 pm

Nancy Retour au calme - 01/12/2006

Source: L'Equipe

Le calme est revenu à Nancy peu après une heure du matin vendredi après une journée marquée par des incidents provoqués par des "supporters" de Feyenoord Rotterdam hors et dans le stade Marcel-Picot. Cinq supporters du club néerlandais ont été interpellés. Dans ce climat detestable, Nancy s'est qualifié pour la première fois de son histoire pour les 16e de finale de la Coupe de l'UEFA en s'imposant 3-0.

Les incidents avaient commencé dans le centre ville de Nancy dans l'après-midi. Ils se sont poursuivis pendant la rencontre. Les hooligans, 600 environ, ont brisé à coups de pieds une barrière de plexiglas en première mi-temps, ont jeté des sièges sur la pelouse après la pause et ont essayé d'arracher des grillages les séparant des spectateurs lorrains. « Il a quand même été très difficile de tenir les Hollandais quand le score a pris des proportions qui ne leur convenaient plus », a déclaré le directeur départemental de la sécurité publique de Meurthe-et-Moselle. Les forces de l'ordre sont alors intervenues, lançant du gaz lacrymogène, ce qui a provoqué une interruption de la partie d'une vingtaine de minutes.

Les dirigeants de Feyenoord ont rejeté la responsabilité des incidents survenus dans l'enceinte du stade. « Nous avions informé les dirigeants nancéiens qu'ils ne devaient pas vendre de billets à des hollandais. Ces gens sont bannis aux Pays-Bas. Nous savions qu'ils ne viendraient pas seulement pour voir le match de football », a assuré un responsable du club. Le président de Nancy Jacques Rousselot a appuyé l'intervention des CRS. « La police n'avait pas d'autres solutions (...) pour calmer ces voyous », a-t-il expliqué. Il s'est dit « dépité » par le comportement de certains supporteurs du Feyenoord « On a fait notre boulot pour assurer un maximum de sécurité aux spectateurs présents », a-t-il assuré.


Saison 06/07 - Décembre F6db7
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:06 pm

Des sauvages à Picot ! - 01/12/2006

Source: L'Est Républicain

Après avoir semé une pagaille monstre au centre-ville, les supporters de Feyenoord ont continué leur entreprise de dévastation à l'intérieur du stade. Récit.

NANCY. L'ASNL pensait avoir tout prévu. Elle avait renforcé par cent son dispositif de sécurité. Fait appel à une armée de stadiers. Reçu le renfort de la police et de la gendarmerie. Regroupé et parqué les 2.500 supporters du Feyenoord dans un coin de Picot. Mais cela n'a pas suffi. La faute à une horde barbare arrivée tout droit de Rotterdam pour se saouler, détruire et brutaliser tout ce qui se présentait sur son chemin.

Après avoir semé la zizanie au centre ville pendant tout l'après-midi, puis tout au long de leur pèlerinage mouvementé vers Picot, les pseudos fans du Feyenoord ont continué leur triste et lamentable entreprise de dévastation aux abords du stade, avant d'en rajouter une misérable couche à l'intérieur de l'enceinte.

Cela commença par les débordements de plusieurs groupes de demeurés brûlant des poubelles, balançant leurs bières sur des automobilistes et des canettes sur un camion de pompier qui partait en intervention. Etonnamment, deux bars avaient décidé de braver les recommandations et de rester ouverts à une centaine de mètres de Picot. C'est là que se regroupèrent les supporters les plus dangereux de Feyenoord. Dont « une cinquantaine de hooligansë », estima un policier hollandais, sur les 2.500 bataves ayant rallié Nancy.

« CRS, CRSë ë!ë »

La première préoccupation fut de filtrer les fans du club hollandais qui avaient acheté des billets par des biais non officiels et de les renvoyer vers le morceau de tribune qui leur était réservé. Un travail effectué en collaboration avec une douzaine de policiers venus de Rotterdam. Les responsables de la sécurité publique décidèrent par ailleurs d'autoriser la vente de places à ceux qui étaient arrivés les mains vides à Picot. Parmi eux, quelques hooligans, des « bannisë », interdits de stade en Hollande, et qui profitent des matches de coupe d'Europe, à l'étranger, pour aller étancher leur soif de violence.

C'était déjà le cas lorsque le Feyenoord s'était déplacé à Bâle où il y avait déjà eu des problèmes, mais dans des proportions moins importantes. Les sauvages en question ont remis ça hier à Nancy. Pourtant, malgré quelques tensions aux entrées ''visiteurs'' en raison de l'attente générée par les palpations, les services de sécurité avaient tant bien que mal rempli leur contrat. Lorsque le match débuta, tous les supporters de Feyenoord avaient rejoint leur coin de tribune. Sans incident majeur. On pensait que le moment le plus délicat était passé. Tu parles !

Juste après le premier but nancéien (25e), quelques fous furieux s'attaquèrent au Plexiglas de sécurité qui les séparaient des supporters nancéiens. Ils brisèrent trois vitres, forcèrent le cordon de stewards et foncèrent vers les spectateurs. Cet assaut provoqua un immense mouvement de panique et de repli des supporters nancéiens cherchant à échapper à leurs agresseurs. Une scène horrible. « CRS, CRSë ë!ë » criait Picot. Ces derniers intervinrent cinq minutes plus tard pour repousser les assaillants dans leur tribune. Mais le mal était fait. Des supporters avaient déjà quitté le stade, effrayés et dégoûtés.

La honte !

Au P.C. sécurité, la tension était à son comble, alors que les dirigeants de l'ASNL faisaient leur possible pour reloger les supporters désireux de ne pas retourner à leur place. Le carton rouge écopé par le défenseur hollandais Drenthe (60e) provoqua une seconde vague de violence côté tribune hazotte. Aussitôt maîtrisée par les trois cordons de stadiers situés à cet endroit et des CRS venus en renfort.

Après avoir détruit les toilettes de leur tribune, les supporters de Feyenoord se mirent alors à arracher des sièges, soixante-huit exactement, et à les jeter sur les stewards placés en contrebas, ainsi que sur la pelouse. Les CRS utilisèrent du gaz lacrymogène pour contenir cette meute de fauves. Les émanations irritèrent certains joueurs. M. Bertsen décida alors d'interrompre le match et de renvoyer tout le monde aux vestiaires. Le speaker demanda alors aux supporters nancéiens de quitter le stade.

Une demi-heure plus tard, quand l'arbitre norvégien ordonna la reprise du jeu pour les dix dernières minutes du match, il ne restait plus que les supporters de Feyenoord, quelques VIP et une cinquantaine de membres du kop nancéien revenus à leur place. Une scène totalement surréaliste. Mais le plus choquant, le plus invraisemblable et le plus pitoyable de tout, ce fut quand les joueurs hollandais allèrent saluer et remercier leurs supporters après le coup de sifflet final. La honte !

Saison 06/07 - Décembre Fufeyenoordhooligansszqpq8

Saison 06/07 - Décembre Nancyfeyenoord301120066zi1
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:07 pm

Drame du PSG : Qui dit la vérité ? 01/12/2006

Source : Myfreesport

Une semaine après la mort du jeune Julien Qumener à la sortie du Parc des Princes, Sport a mené l'enquête sur les circonstances du décès du supporter parisien. De nombreuses versions s'opposent.

Jeudi 23 novembre, Julien Quemener, un jeune garçon de 25 ans, qui vient d'assister à la rencontre de Coupe de l'UEFA entre le PSG et l'Hapoël Tel-Aviv, décède peu après 23 h sur la place de la Porte de Saint-Cloud, à quelques centaines de mètres du Parc des Princes. Il a été atteint d'une balle en plein coeur, qui a aussi sérieusement blessé au poumon Mounir Bouchaer, 26 ans, qui sortait lui aussi du match et qui est toujours hospitalisé à Paris.

La balle a été tirée par Antoine Granomort, 32 ans, un policier d'origine antillaise membre du SRPT, le Service régional de la police des transports parisiens. L'agent du SRPT, sert ce soir-là de chauffeur à ses collègues qui effectuent des contrôles dans la station de métro de la Porte de Saint-Cloud. Il est en tenue civile, sans brassard.

Quelques minutes plus tôt, il s'est porté au secours de Yaniv, un jeune Français de confession juive âgé de 21 ans, pris à partie à la sortie du match par des supporters belliqueux. Poursuivis sur la place de la Porte de Saint-Cloud, Antoine Granomort et Yaniv arrivent devant le restaurant McDonald's situé à l'angle de l'avenue de Versailles. C'est là que le fonctionnaire de police fait usage de son arme, blessant un jeune homme et en tuant un autre.

Le vendredi 24 novembre en fin de journée, Jean-Claude Marin, le procureur de la République de Paris, tient une conférence de presse dans laquelle il affirme, entre autres, que le policier " a opté pour une attitude courageuse en protégeant un supporter du club de Tel-Aviv " et qu'il a agi " dans un état de légitime défense ". Le lendemain soir, Antoine Granomort, entendu par le juge d'instruction en qualité de " témoin assisté ", est laissé libre. La version des faits donnée par le chef du parquet de Paris, moins de 24 heures après le drame, sans qu'on sache sur combien d'auditions elle se base, ne concorde pas avec les témoignages que nous avons recueillis dans les jours qui ont suivi la tragédie. Sur plusieurs points, les différentes versions s'opposent.

Antoine Granomort, qui ne portait aucun signe distinctif d'appartenance aux forces de l'ordre, a-t-il fait savoir à ses assaillants qu'il était policier ?
C'est ce qu'affirme Yaniv, qui n'est pas un supporter israélien mais un jeune Francilien de confession juive, et qui est secouru par le policier : " Alors que je suis poursuivi, un homme [Antoine Granomort, ndlr]) arrive en courant depuis le centre de la place de la porte de Saint-Cloud. Il glisse par terre et reçoit quelques coups. Il se replace ensuite devant moi, face à mes poursuivants et brandit une bombe lacrymogène qu'il actionne à deux reprises. Dès qu'il n'a plus de gaz lacrymogène, il sort alors son arme et la pointe sur les supporters. Il n'a pas de signe distinctif. Mais en revanche, il crie police ! police ! dès qu'il sort son arme. "
Mounir Bouchaer, le blessé, conteste cette version, par la voix de Gilbert Collard, son avocat. " Mon client est formel, nous explique-t-il. L'individu (Antoine Granomort) ne dit à aucun moment qu'il est policier et il tire sans sommation. " Version confirmée par Sam, un supporter parisien présent sur les lieux : " Les flics en civil, on a l'habitude de les croiser les jours de matches. Or, lui, personne ne le connaissait. On ne l'avait jamais vu. On ne savait pas qu'il était policier. On pensait tous que c'était un jeune des cités qui se la jouait cow-boy. "

Dans quelles circonstances Antoine Granomort fait-il usage de son arme ?
Selon le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin, devant le restaurant McDonald's, Antoine Granomort, " victime d'un coup de pied au niveau du ventre puis d'un balayage qui l'a amené au sol, a perdu ses lunettes et a vu une masse sombre s'approchant et prenant son élan pour se jeter sur lui et a tiré à bout portant ".

Yaniv, qui se trouve un mètre derrière le policier, n'a pas vécu la même scène. " Il [Antoine Granomort] tombe puis se relève. Debout, il pointe son arme en l'air à 60°, pour tenter de les disperser. Certains supporters crient : C'est un faux à grenailles. Quand il tire, cela me rassure car, moi-même, je ne savais pas vraiment s'il s'agissait d'une arme véritable et s'il était réellement un policier. Je n'ai pas le souvenir que l'arme touche le corps d'un quelconque individu. Je me souviens seulement d'un coup de feu tiré en l'air. Si le coup de feu avait touché quelqu'un, je l'aurais vu. Or, je n'ai vu personne tomber ", nous raconte le jeune homme. Laurence Abgrall, vice-procureur de la République à Paris, confirme que le témoignage que nous avons recueilli correspond à la déposition faite par Yaniv, laquelle a été versée au dossier.

Par la voix de Gilbert Collard, son avocat, Mounir Bouchaer nous donne une troisième version des faits : " L'individu [Antoine Granomort], armé d'une bombe lacrymogène, est particulièrement provoquant, agressif et semble narguer la foule. Il est en situation de confrontation avec le groupe et agite la bombe lacrymogène. L'individu est debout. Il n'est pas à terre et n'est pas menacé. Mounir essaie de se saisir de cette bombe pour calmer le jeu. Et l'individu lui tire dessus à bout portant."

Y a-t-il eu un ou deux coups de feu tirés ?
Selon le procureur, " Antoine Granomort a fait preuve d'un sang-froid tout à fait remarquable " qui s'est notamment manifesté par le fait " qu'il n'a tiré qu'un seul coup ". Une version que confirme le jeune Yaniv, ainsi que maître Bertrand Burman, l'avocat du policier.
Mais maître Burman reconnaît aussi qu'un témoignage, indiquant que deux coups de feu ont été entendus autour de la place de la Porte de Saint-Cloud, a été versé au dossier d'instruction. Une version pas complètement isolée. Un des employés du McDonald's qui se trouve dans la salle du restaurant nous le certifie formellement : " J'ai entendu deux coups de feu ".

À combien d'agresseurs Yaniv et Antoine Granomort sont-ils confrontés ?
Durant sa conférence de presse, le procureur Jean-Claude Marin explique que le policier a dû faire " face à une horde de personnes excitées et extrêmement agressives. "
Laurence Abgrall, la vice-procureur, tempère les propos de son supérieur : " Antoine Granomort est menacé par une dizaine d'individus très agressifs qui lui font face. " Ce que confirme Yaniv : " Devant le McDonald's, il y a une dizaine de personnes virulentes qui nous font face. Derrière ce groupe, entre 50 et 100 personnes assistent à la scène sans y participer directement. "

Mounir Bouchaer et Julien Quemener font-ils partie de ce groupe d'une dizaine d'assaillants ? " Mounir Bouchaer n'a proféré aucune insulte ", affirme son avocat, maître Collard, qui maintient que son client s'est approché d'Antoine Gramomort avec pour seule intention de se saisir de la bombe lacrymogène. Mounir est en tout cas à proximité immédiate du policier.
Julien Quemener, lui, a quitté le Parc des Princes dès la fin de la rencontre, en compagnie d'Alexandre, son meilleur ami, qui nous raconte comment les faits se sont enchaînés : " Nous nous dirigeons ensemble vers la place de la Porte de Saint-Cloud. Julien veut reprendre sa voiture, qui est garée de l'autre côté de la Porte de Saint-Cloud, car il a un rendez-vous dans Paris. Moi, je veux rejoindre la station de métro de la Porte de Saint-Cloud car je dois rentrer chez moi, dans l'Essonne, en transports en commun. Je suis séparé de Julien à l'extrémité du boulevard Murat, suite à une charge des CRS, situés à proximité de la brasserie des Trois Obus. Nous réussissons à nous retrouver ensuite au bord du boulevard périphérique. Je n'ai plus du tout envie de prendre le métro dans ces conditions et nous décidons alors de rejoindre tous les deux la voiture de Julien. Nous repartons donc ensuite dans la gueule du loup pour traverser la place. Ça chauffe vraiment. Nous sommes sur la route, au milieu de la place, entre le boulevard Murat et l'avenue de Versailles. Nous n'avons pas encore atteint le McDonald's quand je vois une ou deux grenades lacrymogènes lancées par les CRS exploser près de nous. Ça me pique les yeux et, du coup, je fonce vers les arrêts de bus, à l'autre bout de la place. À partir de cet instant, je n'ai plus jamais revu Julien vivant... " Alexandre ne sait donc rien de ce que son ami Julien va faire dans les deux ou trois minutes qui vont suivre. Lorsqu'on retrouve la trace de Julien, il est mort.

La préfecture de police de Paris avait-elle pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité autour du stade ?
Le service Communication de la préfecture de police de Paris nous déclare que " le dispositif déployé ce soir-là, avec 600 membres des forces de l'ordre était très largement dimensionné par rapport aux 22 000 spectateurs présents dans le stade ".
Le 21 novembre, deux jours avant le match PSG - Hapoël Tel-Aviv, comme c'est le cas avant chaque rencontre du PSG, le comité de concertation se réunit. Il est composé de représentants du club, des Renseignements généraux et de la préfecture de police de Paris. Malgré un rapport établi par les RG, indiquant qu'" une minorité de jeunes [...] issus de la mouvance d'extrême droite sont susceptibles de prendre à partie d'éventuels supporters israéliens isolés ", la préfecture de police de Paris décide de ne pas classer la rencontre à hauts risques. " Cette décision n'était pas de mon ressort, se défend aujourd'hui Jean-Philippe D'Hallivillée, le directeur de la sécurité du PSG. Par contre, à l'intérieur du stade, la zone qui est sous ma responsabilité, j'ai appliqué un dispositif de match à hauts risques. " À l'extérieur du Parc des Princes, 600 policiers et gendarmes sont mobilisés pour l'événement et un périmètre de sécurité limité aux rues qui jouxtent directement le Parc des Princes est établi.
Si la décision de classer ce match " à hauts risques " avait été prise, 1 200 à 2000 représentants des forces de l'ordre auraient donc été déployés dans un périmètre élargi. Comme le prouve le document ci-dessus, établi par la préfecture de police de Paris pour la rencontre PSG - OM du 5 mars 2006 (classée à hauts risques), le périmètre de sécurité aurait notamment englobé toute la place de la Porte de Saint-Cloud et le haut de l'avenue de Versailles. Jusqu'à 1 h du matin, des représentants des forces de l'ordre auraient été postés tous les 20 m le long de ce périmètre et notamment devant le McDonald's situé au 234, avenue de Versailles. Ce qui n'était pas le cas ce jeudi 23 novembre : selon tous les témoins présents sur les lieux du drame ce soir-là, entre le moment où le policier en civil Antoine Granomort a fait usage de son arme, peu avant 23 h, et l'arrivée des premiers renforts de police, il s'est écoulé environ 10 minutes.


Saison 06/07 - Décembre Psghapoel060715yj4
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:29 pm

PSG: Le supporter blessé donne sa version - 01/12/2006

Source : FRANCE FOOTBALL

Mounir Douchaer a donné sa version des faits vendredi sur TF1. Le supporter du PSG blessé le 23 novembre par un policier qui a tué un autre fan du club parisien a notamment expliqué qu'il avait voulu «calmer les esprits».

«Le policier, à un moment, a perdu un peu l'équilibre (et) j'en ai profité, parce que je ne savais pas que c'était un policier, je croyais que c'était un supporter, donc je voulais lui prendre sa bombe lacrymogène pour un peu calmer les esprits. Je ne voulais pas que ça dégénère parce que les supporters parisiens étaient déjà beaucoup excités, ils lui en voulaient beaucoup. C'est à ce moment là que je me suis approché. J'ai voulu lui prendre sa "gazeuse" et à partir de ce moment-là, c'est allé trop vite : il a sorti son arme, il a tiré presque à bout portant, j'étais à, disons, 1,5 mètre de lui» a-t-il raconté.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:29 pm

Mounir : ''Le policier m’a tiré dessus à bout portant'' - 01/12/2006

source: LE FIGARO

Le supporteur blessé le 23 novembre dernier affirme qu’Antoine Granomort était debout lorsqu’il a fait usage de son arme.

Originaire d’Évreux, Mounir B., chauffeur-livreur de 26 ans blessé par le tir du policier qui protégeait la vie d’un supporteur de Hapoël Tel-Aviv, lance un appel au calme alors que le match PSG-Toulouse de dimanche vient d’être annulé.

Que s’est- il passé après lematch entre le PSG et Hapoël Tel-Aviv ?

Mes souvenirs sont un peu flous. Je ne suis plus sous morphine, mais les séquelles demeurent. Tout est allé très vite. Je ne connaissais pas Julien Quemener. Je m’apprêtais à rejoindre mes amis après le match quand j’ai vu un attroupement. Je suis allé voir par curiosité.

Le policier a été frappé, il vous a tiré dessus alors qu’il était à terre.

C’est complètement faux. La trajectoire de la balle est droite parce que le policier m’a tiré dessus à bout portant, alors qu’il était debout. Elle m’a perforé le poumon et m’a fracturé une côte. J’ai frôlé la mort.

Vous poursuiviez pourtant un supporteur avec un drapeau israélien ?

Pas du tout. Je n’ai rien contre les juifs, je suis Marocain, j’ai horreur du racisme. J’en ai moi-même été victime. Ma femme est française, j’ai un garçon de deux ans et elle est enceinte de six mois.

Vous êtes pourtant fiché comme hooligan.

C’est un grand mot. J’ai été interdit de stade trois mois dans le Pas-de-Calais à la suite d’un match PSG-Lens, parce que la police m’a trouvé en possession d’un fumigène ramassé dans le stade. Cela fait six ans que je ne suis plus abonné au Parc.Ce jour-là, j’y suis allé parce qu’on m’a offert la place.

Les prochains matchs s’annoncent explosifs chez les supporteurs.

C’est un bruit qui court. Par votre intermédiaire, je voudrais lancer un appel au calme. Les joueurs pourraient porter un brassard noir. La minute de silence doit être respectée. Il ne faut pas ajouter de la violence à la violence. Aujourd’hui, je veux retrouver ma femme et mon fils. Laissons agir la justice.

Last edited by UFW MODERATOR on 02 Dec 2006 13:01; edited 3 times in total
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:30 pm

PSG-Toulouse reporté pour raisons de sécurité - 01/12/2006

Source : AFP

Le match à hauts risques de championnat de Ligue 1 PSG-Toulouse, prévu dimanche à 15H au Parc des Princes, a été reporté pour des raisons de sécurité, a-t-on appris vendredi de source policière, une première de mémoire footbalistique en France.

Lors d'une réunion qui s'est tenue vendredi soir à la préfecture de police de Paris le préfet de police, Pierre Mutz, après avoir entendu l'ensemble des participants a constaté "que les conditions de déroulement normal d'un match n'étaient pas réunies et a demandé à la Ligue de football professionnel le report de la rencontre", indique la préfecture dans un communiqué.

En début de soirée la préfecture de police avait décidé de porter l'effectif de policiers pour assurer la sécurité du match à 2.500 contre 1.200 avant que la décision de report ne soit prise. Le préfet de police a décidé "de profiter de la période sans match pour explorer avec les différents partenaires les conditions de retour à un climat apaisé".

Après le drame du 23 novembre dernier "les associations de supporters se sont engagées à condamner publiquement les comportements racistes et xénophobes et toutes les formes de violences dans et aux abords du stade comme lors des déplacements du club à l'extérieur", précise la préfecture.

"L'ensemble des parties étudiera les dispositions et mesures à mettre en place pour un retour au calme dans les meilleurs délais", conclut le communiqué.

Christophe Uldry, président des supras Auteuil, a commenté favorablement la décision de report du match: "Je pense que c'est la meilleure des solutions. Tout le monde s'accorde à dire que le problème" résulte de l'attitude de "300 personnes pas plus" et qu'"il faut donc trouver les moyens de les mettre dehors".

Jean-Philippe D'Hallivilée, responsable de la sécurité du PSG, a expliqué en ces termes: "Nous, ce qu'on souhaite surtout, c'est un retour au calme. C'est une très sage décision qui va dans le sens de l'apaisement dans un premier temps".

"Aucune décision n'a été prise concernant la réouverture de la tribune Boulogne", a-t-il précisé ajoutant: "Il faut du calme pour travailler en pleine sérénité et là ce n'était pas le cas. Le préfet a constaté que les conditions normales n'étaient pas réunies".

Pierre-Louis Dupond, président de l'association des Boulogne boys, a déclaré de son côté: "On s'est mis d'accord afin de donner un délai suffisant pour préparer le prochain match".

Selon une source proche du dossier, "en fait ce qui a fait basculer" la décision, "c'est les révélations concernant le passé de Granomort. Ce que les flics craignaient, c'était une chasse aux flics".

Le policier Antoine Granomort, qui a tué un supporteur du PSG, sera jugé en juin en correctionnelle à Paris pour escroquerie et pour avoir faussement affirmé en 2004 avoir été victime d'un enlèvement, d'une séquestration et d'un viol, avait-t-on appris de sources proches du dossier jeudi.

Les associations de supporteurs ont toutefois maintenu leur appel à manifester dimanche à partir de 11 h, entre la tribune Boulogne du Parc des Princes et le lieu, porte d'Auteuil, où Julien Quemener, 25 ans, a été tué par le policier jeudi soir lors des violences aux accents racistes et antisémites qui ont suivi le match entre le PSG et le club israélien de Tel-Aviv.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:31 pm

Procès de Sochaux - FC Nantes: L'heure des comptes - 01/12/2006

Source : Presse locale

Onze supporters du FC Nantes-Atlantique seront jugés mercredi et vendredi à Montbéliard. Conséquences d'une soirée de folie à Bonal.

MONTBELIARD. Dans le contexte des violences périphériques au football, le procès de onze hooligans nantais, jugés mercredi (pour deux mineurs) et vendredi (neuf majeurs) devant le tribunal de Montbéliard, arrive sous un éclairage particulier.

Le 21 mai 2005, une horde de (pseudo) supporters pénètre sur la pelouse de Bonal, dans les arrêts de jeu de la rencontre Sochaux - Nantes. Avec la victoire (1-0) des Sochaliens, à une journée de la fin du championnat, le spectre de la relégation pointe du côté des Canaris. Dépités par le résultat, près de 60 ultras nantais se déchaînent. En quelques minutes, l'enceinte sportive est envahie et se transforme en champ de bataille.

Sous perfusion de muscadet

Trois cent cinquante sièges sont arrachés de la tribune « visiteurs » pour être utilisés comme projectiles. Un stadier héritera de 17 points de suture après avoir essuyé un jet au niveau de la tête. Une stadière de 25 ans est frappée à un oeil avec un poteau de corner, occasionnant une fracture orbitaire laissant craindre, dans un premier temps, une infirmité permanente.

L'enquête a permis de remonter la trace des auteurs. A deux exceptions près, tous font partie des Brigades Loire, un club de supporters. Il est d'ailleurs à noter que pour ce match crucial, c'est le FC Nantes Atlantique, en personne, qui avait affrété un train pour ses ultras. Sans toutefois savoir les canaliser. L'enquête a démontré que, pour beaucoup, le voyage avait été copieusement arrosé au muscadet et autres boissons alcoolisées ; avec plusieurs litres ingurgités pour certains.

Hooligan et étudiant en master de biologie

Mercredi, un mineur qui avait 15 ans au moment des faits devra répondre des faits les plus graves. Ceux qui ont généré les blessures sur la jeune stadière. Pour ces violences, il encourt une peine maximale de 3 ans et demi de prison. Cet adolescent, en rupture avec sa famille et avec la société, compte déjà quatre condamnations à son casier judiciaire.

Dans le lot, il fait cependant figure d'exception. Les autres prévenus affichent des casiers vierges voire des parcours de vie qui semblent, a priori, peu compatibles avec un tel déferlement de violence. A l'instar de ****** 22 ans, étudiant en master de biologie, en attente d'un doctorat d'Etat. Ce qui démontre bien que toutes les couches de la société sont gangrenées par le fléau du hooliganisme. Parmi les autres mis en cause, figurent un étudiant en... sociologie, un commercial, des magasiniers, un plombier, un ouvrier dans l'agro-alimentaire, des intérimaires et des chômeurs.

Les violences perpétrées ce 21 mai 2005 à Bonal sont aggravées de plusieurs circonstances. Ce qui laisse planer des peines allant jusqu'à 10 ans de prison et, à titre complémentaire, des interdictions de stade avec un maximum de cinq saisons.

A l'aune des derniers événements, la justice voudra certainement adresser à un message fort à tous ceux qui parasitent ainsi le football.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:32 pm

RC STRASBOURG - SC BASTIA - 01/12/2006

Source : Brevesdefoot

Les hooligans de Feyenoord s'arrêtent à Strasbourg

Les forces de l'ordre ont du intervenir hier pendant la rencontre Strasbourg - Bastia (1-1) à la Meinau. Les Meinau Boys les ultras du club alsacien renforcés par une vingtaine de supporters du Feyenoord qui avaient commis des exactions la veille à Nancy, se sont illustrés par des banderoles qui rendaient hommage à Julien Quemener mort aux abords du Parc des Princes il y a une semaine dans les conditions que l'on sait. La police alsacienne a procédé à quelques interpellations.

************************************************************

source: football365

Ceux qui étaient au Stade de la Meinau ont pu voir à l'oeuvre les hooligans hollandais du Feyenoord Rotterdam, déjà présents la veille à Nancy. Des affrontements avec les forces de police avec usage de bombes lacrymogènes ont eu lieu durant toute la rencontre en tribune ouest et à la mi-temps sous celle-ci. Sept personnes ont été interpellées dont une majorité de Hollandais. A souligner la bonne tenue des supporters alsaciens qui ont choisi d'ignorer ces individus en continuant à encourager leur équipe.

************************************************************

source: CR local

Des troubles sont survenus après le déploiement d'une bache par les indépendants strasbourgeois en populaires ouest, en mémoire de julien: "Etat assassin RIP Julien". La police et la sécurité n'ont guère apprécié, et ont décider de s'en emparer. C'est alors, que surviennent de nombreuses provocations et mouvements de foule de la part des supporters strasbourgeois et du feyenoord ( qui rendèrent l'appareil a leur homologues strasbourgeois après leur visite à Nancy la veille ).
La charge policière ne se fit pas attendre, avec 6 interpellations à la clé coté strasbourgeois. La bache resta cependant posée en tribune.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:33 pm

UEFA: Double-enquête contre Feyenoord - 01/12/2006

Source : Football365

Un seul motif, la violence de leurs supporters, mais deux enquêtes. Un porte-parole de l'UEFA a déclaré qu'une double procédure avait été ouverte contre le Feyenoord. Déjà coupables de jets de projectiles la semaine passée dans le match qui opposait Rotterdam aux Anglais de Blackburn (0-0), les supporters néerlandais avaient récidivé jeudi pendant la rencontre perdue à Nancy (0-3) en Coupe de l'UEFA.


Saison 06/07 - Décembre Nancyfeyenoord301120068kg6
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:34 pm

GENOA - JUVE - 01/12/2006

Source : Brevesdefoot

Affrontements entre supporters de la Juve et du Genoa

Des affrontements ont opposé supporteurs de la Juventus et forces de l'ordre à l'issue du match entre le club turinois de football et Genoa (1-1), vendredi à Gênes lors du match avancé de la 14e journée de Série B. Les échauffourées ont eu lieu à l'intérieur du stade Ferraris dans la tribune où étaient rassemblés les tifosi bianconeri. A l'issue de celles-ci, selon l'agence italienne Ansa, il y a huit blessés chez les supporteurs et trois chez les forces de l'ordre. La police a saisi de nombreux objets, comme des pierres, des bâtons et des pétards à bord des cars transportant les tifosi de la Juve.

************************************************************

source: L'Equipe

De sérieuses échauffourées ont éclaté entre les supporters de la Juventus et les policiers après le match des leurs sur le terrain du Genoa, vendredi (1-1). Quatre tifosi ont été arrêtés, et pas moins de quinze blessés sont à déplorer, parmi lesquels quatre policiers, trois carabiniers et huit supporters. Des bâtons, des barres de fer, des matraques, des gros pétards et un couteau à cran d'arrêt ont été saisis à l'intérieur de trois cars transportant les fans turinois.

Les supporters ont réussi à enfoncer une grille qui délimitait leur secteur avant de tenter d'en forcer une seconde pour en découdre avec leurs homologues du Genoa. Cela a obligé carabiniers et policiers à charger afin d'empêcher des affrontements.

************************************************************

source: Le Monde

Quatre tifosi arrêtés, 15 blessés, des bâtons de bois, des barres de fer, des matraques, des gros pétards et un couteau à cran d'arrêt saisis: c'est le bilan des affrontements entre supporteurs de la Juventus (2e div. de football) et forces de l'ordre, vendredi à Gênes (nord).
Les échauffourées ont opposé, dans le stade, tifosi de la Juve et policiers à l'issue du match entre le club turinois de football et Genoa (1-1) en match avancé de la 14e journée de Série B.

Parmi les quinze blessés, il y a quatre policiers, trois carabiniers et huit supporteurs. Le plus gravement touché est un policier, victime d'une fracture à une main.

L'arsenal saisi par la police a été trouvé à l'intérieur de trois cars transportant les supporteurs turinois.

L'épisode le plus grave s'est produit à la fin de la rencontre, lorsque les tifosi ont réussi à enfoncer une grille qui délimitait leur secteur et ont ensuite tenté d'en forcer une seconde qui les séparait de leurs homologues de Genoa. Cela a obligé carabiniers et policiers à charger afin d'empêcher que les supporteurs rivaux entrent en contact.

Selon les forces de l'ordre, le nombre de tifosi interpellés pourrait croître dans les jours à venir lorsque les occupants des trois cars - où a été trouvé "l'arsenal" - auront été identifiés. Ceux-ci ont en effet été filmés par les caméras de vidéo-surveillance lorsqu'ils sortaient des véhicules.

Parmi les quatre supporteurs déjà arrêtés, l'un était en possession d'un cutter tandis qu'un autre a été vu en train de lancer un extincteur de 4 kg en direction des supporteurs génois.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:35 pm

Des munitions dans le stade du Benfica Lisbonne ! - 02/12/2006

Source : Brevesdefoot

La police portugaise a perquisitionné les locaux d'un fan club du Benfica Lisbonne au stade de La Luz et saisi des munitions pour un calibre 38. La police n'a pas révélé l'identité de l'association de supporters ni le nom du stade, mais selon les médias locaux il s'agit des No Name Boys, une frange dissidente du club officiel de supporters Diabos Vermelhos. Un homme de 27 ans a été arrêté pendant la perquisition jeudi, a précisé la police. Le club a précisé sur son site internet qu'une enquête avait été ouverte.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:35 pm

Deux supporters de l'OM jugés pour menaces sur un arbitre - 02/12/2006

Source : REUTERS

Deux supporters de l'OM sont convoqués le 12 janvier devant le tribunal correctionnel de Marseille pour répondre de menaces de mort proférées à l'encontre de l'arbitre du match Lens-Marseille, apprend-on de source judiciaire.

Interpellés jeudi, ils ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Les deux supporters marseillais âgés de 20 et 25 ans ont passé une dizaine d'appels de menace envers l'arbitre et sa famille avec leur téléphone portable.

Le plus jeune a également adressé une lettre d'insultes à l'homme en noir à son domicile. Ils se sont procuré l'adresse et le numéro de téléphone de Fredy Fautrel sur un forum internet qui incitait les supporters de l'OM à ce genre de pratiques.

L'arbitre a ainsi reçu plusieurs dizaines de menaces du même type. Les investigations se poursuivent pour identifier les autres auteurs d'appels anonymes.

Le 15 octobre, Fredy Fautrel a sifflé un penalty en faveur de l'équipe nordiste qui a coûté la victoire à l'OM.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:35 pm

Incidents à Nancy: trois supporteurs néerlandais lundi devant le tribunal - 02/12/2006

Source : AFP

Trois supporteurs du club néerlandais Feyenoord Rotterdam comparaîtront lundi devant le tribunal correctionnel de Nancy à la suite des multiples incidents qui se sont produits jeudi dans le centre-ville avant la rencontre de leur club avec l'équipe nancéienne, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Les supporteurs, âgés de 22, 28 et 31 ans, ont été écroués à Epinal et Nancy avant leur convocation devant le tribunal dans le cadre d'une procédure en comparution immédiate.

Ils sont accusés de violences contre les forces de l'ordre, et notamment de jets de bouteilles lors des incidents qui ont précédé le match, jeudi après-midi.

Un 4e supporteur néerlandais, soupçonné de dégradations dans le stade Picot pendant la rencontre, a été relâché samedi matin faute d'avoir été formellement identifié, a-t-on appris de même source. L'enquête doit se poursuivre pour identifier les auteurs des dégradations.

Jeudi après-midi, entre 500 et 600 hooligans de Feyenoord ont provoqué de multiples incidents au centre-ville de Nancy. Puis, durant la rencontre, ils ont défoncé des barrières à coups de pieds et jeté des sièges sur la pelouse, provoquant l'intervention de quelque 400 policiers et gendarmes mobilisés.

Ceux-ci les ont aspergés de gaz lacrymogènes, causant l'interruption de la rencontre et l'évacuation du stade.


Saison 06/07 - Décembre Nancyfeyenoord301120069vy8
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:36 pm

AS ROMA - ATALANTA - 02/12/2006

Source : L'EQUIPE

Un supporter poignardé

Trois supporters de l'Atalanta Bergame ont été blessés samedi soir, dont un gravement, après avoir été poignardés au cours de bagarres qui les ont opposés à des adversaires partisans de l'AS Roma. Les incidents ont eu lieu à l'extérieur du stade olympique romain, un heure avant le coup d'envoi.

Selon l'agence italienne Ansa, reprise par l'AFP, les événements se sont produits lorsque deux cars de supporteurs de l'Atalanta se sont trouvés bloqués dans la circulation. Des tifosi seraient alors descendus des véhicules, souhaitant probablement rejoindre l'enceinte à pied, ce qui a provoqué une rencontre avec des supporters de la Roma.

Les bagarres ont contraint les forces de l'ordre à charger et à pousser les supporters de l'Atalanta à remonter dans leurs cars. Le blessé grave et a été transporté d'urgence dans un hôpital de la capitale italienne.

Il y a bientôt douze ans, le 29 janvier 1995, un jeune supporter du Genoa âgé de 25 ans avait été tué par un tifoso de l'AC Milan âgé de 18 ans, à coups de couteau, peu avant le début de la rencontre de Serie A entre les deux équipes. L'annonce de sa mort avaint entraîné une explostion de violence dans le ville puis l'annulation de toutes les manifestations sportives dans le pays le dimanche suivant.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:37 pm

Napoli - Frosinone - 02/12/2006

A la 22e minute de jeu de la 2e mi-temps l'arbitre de la rencontre, Mr Orsato, s'est vu dans l'obligation d'interrompre le jeu pendant 6 minutes suite à des lancé de torches et fumigènes sur l'aire de jeu.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:42 pm

Manifestation dans le calme des supporteurs du PSG en hommage à Julien Quemener - 03/12/2006

Source: AFP

Plusieurs centaines de supporteurs du PSG, 1.200 selon la police, ont défilé dans le calme, dimanche en fin de matinée à Paris pour rendre hommage à la mémoire de Julien Quemener.

Le cortège était précédé d'une banderole où l'on pouvait lire en lettres blanches sur fond noir: "Que justice soit faite".

Parti du siège du PSG qui jouxte le Parc des Princes (XVIe arrondissement), les manifestants ont défilé dans le calme et le recueillement, avec à leur tête la famille du défunt, jusqu'à la porte de Saint-Cloud, distante de quelques centaines de mètres.

C'est là que le supporteur Julien Quemener, 25 ans, a été tué par un policier, Antoine Granomort, le 23 novembre lors d'incidents ayant suivi le match de coupe de l'UEFA PSG-Hapoël Tel-Aviv. Le parquet a estimé que le policier avait tiré en état de légitime défense.

Les forces de l'ordre, d'une présence discrète, étaient stationnées dans les rues adjacentes. Des policiers en civil ont invité les journalistes, souvent pris à partie par les manifestants, à ne pas se mêler au défilé.

Deux amis de la victime, membres des indépendants de la "tribune rouge" de Boulogne, considérée comme le bastion des supporters les plus violents, ont tenu à lui rendre cet ultime hommage dans la dignité.

"Enfin on nous autorise à porter le deuil de notre ami. On peut porter le deuil sans se venger. Le mot qu'on s'est fait passer entre nous, c'est de rester calmes", confie "Bobman", 26 ans, qui allait au stade avec Julien Quemener "depuis cinq ans".

"On est certains que c'était pas de la légitime défense et on veut que ça soit reconnu", explique David, 26 ans, un bandana au cou.

Selon Yann, un familier de la tribune Auteuil, rivale de Boulogne, "c'est un assassinat. Il y a eu de la provocation policière envers les groupes de supporteurs... les flics sont responsables".

"C'est aussi un phénomène politique : à sept mois des élections présidentielles, ils essayent d'entrer dans la brèche et de faire le truc sur la sécurité", estime-t-il. "Si on avait gagné ça ne se serait jamais passé comme ça", reconnaît-il néanmoins.

"Nous sommes venus rendre un dernier hommage à Julien Quemener et lui rendre son honneur, sali par les médias, les autorités et les politiques. Il faut qu'on arrête de taper sur les supporteurs, il faut qu'on arrête de faire de Julien Quemener un fasciste hooligan", a déclaré Pierre-Louis Dupont, le président des "Boulogne boys", le principal groupe de la tribune Boulogne.

Au terme de la marche, la famille du jeune homme ainsi que quelques amis, dont "Bobman" et David, ont déposé une gerbe devant le dépôt de la RATP, à côté du McDonald's près duquel Julien Quemener a été tué.

Les supporteurs qui les suivaient ont ensuite déposé une gerbe, avant de s'agenouiller un moment sur la place de la porte de Saint-Cloud.

Le cortège s'est dispersé dans le calme, vers 12H30.

Cette manifestation faisait craindre des incidents aux autorités, alors que le match Paris SG-Toulouse qui devait se jouer dimanche à 15H00 avait été reporté pour prévenir tout débordement.


Saison 06/07 - Décembre Julienrip0312200612wj8


Saison 06/07 - Décembre Julien1ze4
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:43 pm

Psg - Marche silencieuse :peine et recueillement - 03/12/2006

Source: Football365


L’appel au calme des responsables d’associations de supporters a été entendu. Aucun incident majeur n’a émaillé la marche silencieuse programmée ce dimanche en la mémoire de Julien Quemener.

C’est sous la pluie et le vent que quelques 1 200 supporters parisiens (selon la police) se sont réunis devant le siège du PSG pour entamer une marche silencieuse jusqu’au dépôt de bus RATP porte de Saint-Cloud, lieu où le 23 novembre dernier, Julien Quemener était abattu par un policier en civil. Sur place, on retrouve aussi bien des représentants de la tribune Boulogne que de la tribune Auteuil. Certains sont venus avec leurs amis ou leurs enfants pour se recueillir. Quelques-uns ont emmené des gerbes de fleurs. D’autres portent un crêpe noir autour du bras.

A quelques mètres de là, les journalistes télé et radio présents sont très vite jugés indésirables. En quelques instants, la tension monte d’un cran. Pierre Louis Dupont, président des Boulogne Boys interdit de stade, intervient rapidement et demande aux journalistes de partir et d’attendre plus loin : « Nous sommes venus rendre un dernier hommage à Julien Quemener et lui rendre son honneur, sali par les médias, les autorités et les politiques. Il faut qu'on arrête de taper sur les supporteurs, il faut qu'on arrête de faire de Julien Quemener un fasciste hooligan. »

Un silence absolu

Quelques minutes plus tard, le cortège silencieux se met en route. Les forces de police présentes sont très discrètes. Tout juste peut-on apercevoir quelques policiers en civil. Dans les rues adjacentes, quelques CRS patientent. Au cas où... En tête de cortège, une banderole demandant « justice » pour Julien Quemener est déployée. Au mégaphone, un représentant des associations demande à tous le plus grand calme et de ne pas répondre aux provocations possibles sur le trajet. La marche va se passer dans un silence absolu, sous l’œil de quelques riverains pendus à leur fenêtre malgré le froid et la pluie.

Au terme de la marche, la famille de Julien Quemener, accompagnée de quelques proches, ont déposé une gerbe devant le dépôt de la RATP. Pendant ce temps là, les supporters présents se sont agenouillés sur la place de la porte de Saint-Cloud. Ceux qui avaient apportés des fleurs se sont alors relevés pour les déposer. Au moment d’appeler à la dispersion, une salve d’applaudissements a retenti. Encore une fois, des journalistes télé et radio, jugés trop présents, sont invités à partir, cette fois par des policiers en civils. Finalement, les supporters parisiens se dispersent vers 12h30. Toujours dans le calme…
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:44 pm

Hooliganisme: le président de la LFP prône l'interdiction administrative de stade - 03/12/2006

Source: AFP


PARIS (AFP) - Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez, a prôné dimanche sur France Inter une "interdiction administrative à titre préventif", qui permet de retenir au commissariat pendant un match "quelqu'un de défavorablement connu pour son comportement violent".

M. Thiriez a fait la distinction entre "l'interdiction judiciaire (de stade), qui suppose qu'un individu ait commis un délit" et "l'interdiction administrative (de stade) à titre préventif, où il n'y a pas besoin de délit" mais où il suffit qu'un individu soir "défavorablement connu pour son comportement violent" pour qu'il soit retenu dans un commissariat pendant toute la durée d'un match de football.

Le président de la LFP a reconnu que l'application de cette interdiction administrative de stade -"un texte (de loi) récent voté cette année"- posait "quelques difficultés juridiques".

"Mais maintenant, il faut mettre en vigueur à grande échelle (cette interdiction de stade administrative) car (les hooligans) n'ont rien à voir avec le football, a poursuivi M. Thiriez. Le championnat de football ne doit pas être un championnat de combat de rue".

"Les Anglais ont réglé le problème du hooliganisme par une répression policière et judiciaire sans faille, a-t-il encore souligné. Dans l'entourage du PSG, il y a des individus dangereux, qui sont connus et répertoriés comme tels."

"Nous avons dix jours (avant le prochain match du PSG à domicile) pour régler un problème qui dure depuis une dizaine d'années, a lancé M. Thiriez. Mais les décisions fortes sont souvent prises dans des circonstances dramatiques. C'est le moment ou jamais."

Le "hooliganisme en France est marginal et circonscrit à la région parisienne", a encore assuré le dirigeant de la LFP.

M. Thiriez a réfuté les arguments de ceux qui disent, comme le président du club de football de Toulouse Olivier Sadran, que la rue a dicté sa loi après le report pour raison de sécurité du match Paris SG-Toulouse qui était prévu dimanche.

"Ceux là-même qui parlent de reculade auraient été les premiers, s'il y avait eu des incidents graves, à nous reprocher, au préfet de police et à moi même, d'avoir laissé jouer ce match, a répondu le président de la LFP. La vie humaine passe au dessus d'un match de football."

M. Thiriez s'est déclaré en conclusion "confiant": "les mesures efficaces sont connues, c'est l'interdiction de stade, et tout le monde, le club du PSG, la ville de Paris, (les autorités) et moi-même, sommes décidés".
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:44 pm

Report d'un match pour sécurité: rarissime sur la planète football - 02/12/2006

Source: AFP

PARIS (AFP) - Le report de Paris SG-Toulouse par crainte de violences des supporteurs, mesure jamais vue depuis la Libération en France, est un fait rarissime sur la planète football.

PAYS-BAS. Le match de Championnat du 12 août 2005 entre l'Ajax Amsterdam et Ado La Haye avait été reporté au 7 janvier 2006. Le tribunal des référés d'Amsterdam, saisi par la mairie, avait estimé que la rencontre posait trop de problèmes de sécurité. La rencontre avait d'abord été interdite par la municipalité d'Amsterdam, qui s'était dite incapable d'assurer la sécurité, à cause d'un mois d'août surchargé d'événements réclamant une forte présence des forces de l'ordre. Les matches entre La Haye et l'Ajax sont toujours considérés comme +à très haut risques+ en raison de la réputation de certains supporteurs des deux clubs.

ALLEMAGNE. La première division n'a jamais vécu un tel épisode. En 1994, la Fédération allemande de football avait déploré vivement l'annulation par son homologue anglaise du match amical qui devait opposer l'Allemagne à l'Angleterre le 20 avril, jour anniversaire de la naissance d'Hitler. Pour les partisans de la tenue du match, il s'agissait d'une capitulation face au chantage des extrémistes. Avant l'annulation par la Fédération anglaise, le match avait reçu le feu vert des autorités allemandes, malgré les menaces de violences néo-nazies.

ITALIE. Aucun cas similaire non plus. L'épisode qui s'approche le plus, se rapporte au 29 janvier 1995, lors du match de Serie A Genoa-AC Milan au stade Marassi. Un jeune supporteur de l'équipe locale, âgé de 25 ans, avait été tué par un tifoso de l'AC Milan de 18 ans à coups de couteau peu avant le début de la rencontre. L'annonce de sa mort, suivie de l'arrêt définitif du match à la mi-temps, avait provoqué une très forte explosion de violence que la police n'avait maîtrisée que tard dans la soirée avec renfort de véhicules blindés (bilan: 27 blessés chez les supporteurs). A la suite de cette tragédie qui avait provoqué un fort émoi (entraînant notamment de nombreuses réactions politiques ainsi que celle du Vatican), le Comité olympique italien (Coni) avait décidé d'annuler le dimanche suivant toutes les manifestations sportives à caractère national sur le sol italien. Cette interruption fut la première du genre dans l'histoire du sport italien depuis 1945. Cependant, cette annulation des manifestations sportives fut décidée en signe de protestation et de deuil après la mort du jeune fan, plus que par crainte de débordements de la part de supporteurs.

ARGENTINE. Un cas presque jumeau. Lundi, la Fédération argentine a décrété un nouveau report du match de Championnat entre le Racing et San Lorenzo, déjà annulé peu avant le coup d'envoi, le 19 novembre, en raison de potentiels problèmes de sécurité. Ce match, comptant pour la 16e journée du tournoi d'ouverture, doit se dérouler à huis clos à la suite d'une sanction pour faits de violence des supporteurs du Racing lors d'un précédent match. Le 19 novembre, des dizaines de fans du Racing avaient empêché les joueurs du club de monter dans le car pour se rendre dans un stade privé de public. Au même moment, les supporteurs de San Lorenzo avaient empêché leurs joueurs de sortir du stade où ils se trouvaient. Le match n'avait pas eu lieu.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:46 pm

AC Fiorentina - Lazio Roma - 03/12/2006

Source: Ansa

Quelques supporters de la Lazio ont lancé un pétard contre un véhicule de police, faisant ainsi démarrer un incendie, peu avant le début de cette rencontre alors qu'une 70aine d'ultras de la Lazio avaient forcé l'escorte policière pour se diriger vers leurs rivaux locaux.

********************

Source: Belga

Des supporters de la Lazio Rome ont mis le feu à une voiture de la police à Florence (centre) ce dimanche après-midi, peu avant le match du Championnat d'Italie de football
entre la Fiorentina et le club romain (1-0).

Selon l'agence italienne Ansa, l'incident s'est produit lorsque deux policiers sont intervenus pour venir en aide à une personne âgée qui était encerclée par des tifosi romains. Ceux-ci ont alors été pris à partie par les supporters qui leur ont lancé divers objets, dont une bouteille remplie d'un liquide inflammable, amorcée avec un pétard, qui a atteint leur véhicule, lequel s'est alors embrasé. Les deux policiers ont été légèrement blessés.

A la suite de cet incident, quatre supporters de l'équipe de la capitale italienne ont été arrêtés. C'est le quatrième incident impliquant des supporters qui a eu lieu au cours du week-end en Italie.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:46 pm

Fenerbahçe - Galatasaray - 03/12/2006

Source : Belga

Un supporter de Fenerbahçe poignardé par un fan de Galatasaray

Un supporter de l'équipe stambouliote de Fenerbahçe (1re div. turque de football) a été poignardé à la jambe ce dimanche par un partisan de celle de Galatasaray, peu avant le début d'un match de derby entre les deux formations.

La victime a été agressée par un groupe de supporters à Mecediyeköy, le fief de Galatasaray (club entraîné par Eric Gerets), sur la rive européenne d'Istanbul, alors qu'il se rendait au match avec un ami arborant un maillot bleu et jaune de Fenerbahçe, où évolue le Belgo-Turc Onder Turaci (ex-La Louvière et Standard). La victime a tiré en l'air avec un pistolet, avant d'être dépossédée de son arme et poignardée. Ses jours n'étaient pas en danger.

Frères ennemis du football turc, Fenerbahçe -dont le stade, sur la rive orientale d'Istanbul, accueille le match- et Galatasaray se rencontrent dimanche soir pour la 355e fois en 97 ans. Fenerbahçe s'est imposé 132 fois et Galatasaray, qui n'a plus gagné chez son adversaire depuis sept ans, compte 114 victoires. Quelque 2500 personnels de sécurité ont été déployés pour ce derby. Les Turcs sont passionnés de football et des incidents parfois sanglants impliquant des supporters de clubs rivaux sont assez fréquents.

Istanbul avait ainsi été le théâtre de très graves incidents en avril 2000 quand deux supporters anglais de Leeds avaient été tués à l'arme blanche par des fans de Galatasaray, lors d'une bagarre avant un match de Coupe d'Europe.


Saison 06/07 - Décembre Fenerbahegalatasaray031us4

Saison 06/07 - Décembre Fenerbahegalatasaray031sy8
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:47 pm

Euro 2008: des prisons pour hooligans - 03/12/2006

Source : TSR

L'Euro 2008, co-organisé par la Suisse et l'Autriche, semble encore bien loin, mais la Suisse pense déjà aux mesures de sécurité et même aux lieux de détention pour les hooligans qui seront arrêtés dans le pays.

Ainsi, le chef de la sécurité de la manifestation recommande aux cantons qui accueillent les matches de préparer un millier de cellules. En raison de la surpopulation carcérale, ils doivent élaborer des solutions.

Les différents corps de police sont en train de planifier leurs besoins, a déclaré Martin Jäggi dimanche, confirmant une information du "Sonntagsblick". Selon lui, c'est aux cantons concernés de décider du lieu de détention des hooligans. Aujourd'hui, on envisage le recours tant aux prisons qu'aux baraques.

Les recommandations se basent sur les expériences faites lors de la Coupe du monde en juin dernier en Allemagne. A Dortmund, une partie des 400 hooligans et autres fauteurs de troubles arrêtés ont été détenus dans des baraquements. L'armée assiste les cantons pour la planification.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:48 pm

RKC Waalwijk - Sparta Rotterdam - 03/12/2006

Source : ad.nl

La police, à l'aide de chiens, est intervenue après la rencontre pour séparer les supporters des deux camps qui se battaient.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:48 pm

SEDAN - TROYES - 03/12/2006

Source : Football365

Patrick Regnault, le gardien de Sedan, a été pris à parti par des supporters sedanais à la sortie du stade après la défaite face à Troyes (2-1).

A sa sortie du stade, après la défaite face à Troyes (2-1), le gardien de Sedan Patrick Regnault a été pris à parti par quelques supporters. Il s'est fait insulter et il s'en est fallu de peu pour qu'une bagarre n'éclate. Le service de sécurité a dû intervenir ainsi que des maîtres chiens.

Pendant le match, le gardien sedanais aurait fait un doigt d'honneur en direction des supporters après le premier but.
Back to top Go down
gurvan
Moderator
Moderator
gurvan


Number of posts : 402
Registration date : 2007-03-10

Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitimeSun Mar 11, 2007 10:49 pm

Billeterie pour Boca - Belgrano: incidents - 01/12/2006

Source : 26noticias

Des incidents ont éclaté entre supporters et membres de la sécurité lors de la vente des billets pour le match Boca - Belgrano. 2 supporters ont été interpellés par la police.


Saison 06/07 - Décembre Bocabelgrano0607bo3
Back to top Go down
Sponsored content





Saison 06/07 - Décembre Empty
PostSubject: Re: Saison 06/07 - Décembre   Saison 06/07 - Décembre Icon_minitime

Back to top Go down
 
Saison 06/07 - Décembre
Back to top 
Page 1 of 5Go to page : 1, 2, 3, 4, 5  Next
 Similar topics
-
» Saison 21/22 - Décembre
» Saison 17/18 - Décembre
» Saison 14/15 - Décembre
» Saison 02/03 - Décembre
» Saison 00/01 - Décembre

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Underground Fans :: ::.:: General ::.:: :: News: Sur le front des stades-
Jump to: